Chine : de nouvelles règles sous couvert de coronavirus

À l'occasion de la crise sanitaire, la Chine a mis en place des règles de bonne conduite pour limiter les incivilités. Certaines n'ont rien à voir avec le Covid-19.

France 2

Dans sa lutte contre l'épidémie de coronavirus, la Chine a rapidement employé la manière forte. Applications de traçage, prise de température généralisée et QR code pour chaque citoyen des zones à risque, Pékin n'a pas lésiné. Lundi 1er juin, le gouvernement a promulgué une liste d'incivilités bannies. Ainsi, il est, à présent, obligatoire de porter un masque en cas de maladie.

"Sans règlement pour contrôler, les gens font n'importe quoi"

Mais certains interdits n'ont rien à voir avec la crise sanitaire, comme jeter son mégot par terre ou de promener son chien sans laisse. Les Pékinois sont comblés. "Sans règlement pour contrôler, les gens font n'importe quoi", justifie une femme. D'autres, craignent de ne plus pouvoir danser en groupe en pleine rue. S'ils continuent, ils risqueraient de se faire dénoncer par les voisins. Comme souvent en Chine, ces règles se basent sur la délation.

Le JT
Les autres sujets du JT