Château de Versailles : la fréquentation a drastiquement baissé

Après le confinement, la fermeture des frontières et les incertitudes suite à la crise sanitaire, le château de Versailles est désormais presque désert. Versailles est obligé de se réinventer pour faire venir les visiteurs français.

France 3

Avant la crise sanitaire, chaque jour, jusqu'à 25 000 visiteurs se pressaient dans la galerie des Glaces du Château de Versailles (Yvelines). Mais aujourd'hui, le silence règne. À peine 2 000 touristes par jour visitent le château. Cette situation coûte très cher au château, dont les revenus dépendent en majeure partie de la billetterie. "On a perdu presque 50 millions de recettes, on a fait aussi des économies pour essayer de réduire le déficit, on a un déficit de l'ordre de 35 millions d'euros cette année", précise Thierry Gausseron, administrateur général du Château de Versailles.

Attiser la curiosité des Français et des Européens

Les touristes étrangers représentaient 80% des visiteurs. Malgré l'aide de 87 millions d'euros de l'État, l'entretien du château coûte cher. Il faut donc attiser la curiosité des seuls touristes qui restent : les Français et les Européens. La présidente du château, Catherine Pégard, a ainsi décidé d'ouvrir de nouvelles galeries, comme la majestueuse galerie des sculptures, jusqu'à présent interdite au public. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le château de Versailles est resté fermé pendant trois mois en raison de l\'épidémie de coronavirus. 
Le château de Versailles est resté fermé pendant trois mois en raison de l'épidémie de coronavirus.  (LUDOVIC MARIN / AFP)