Charles-de-Gaulle : un marin contaminé témoigne

Sur le porte-avion Charles-de-Gaulle, plus de 1 000 marins ont été contaminés au coronavirus. Jeudi 30 avril, l'un d'entre eux a brisé le silence et a critiqué l'armée.

franceinfo

Dans les entrailles du Charles-de-Gaulle, le coronavirus s'est immiscé à bord. À Toulon (Var), les équipes de France Télévisions ont rencontré un marin touché par la maladie. Il n'est pas autorisé à témoigner mais souhaite se faire entendre. "J'avais mal, très mal. Je me suis dit que ça allait passer, mais c'était douloureux", se souvient-il.

"On nous a mis en danger"

Il n'a jamais été confiné sur le porte-avion. Pour ses supérieurs, notre témoin ne faisaient pas partie des cas suspects. "Je suis en colère contre la Marine car, peu importent les décisions, elles auraient dû être prises plus tôt. On nous a mis en danger", accuse-t-il. En revanche, le marin prend la défense du commandant du porte-avion. Selon lui, ce dernier est apprécié et aurait fait remonter toutes les informations à sa hiérarchie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions \"Charles de Gaulle\", le 12 avril 2020 dans la rade de Toulon.
Le porte-avions "Charles de Gaulle", le 12 avril 2020 dans la rade de Toulon. (FRANCK BESSIERE / HANS LUCAS / AFP)