Carte Port du masque à l'école : découvrez les 41 départements où l'obligation pourrait être levée à partir du 4 octobre

A partir du 4 octobre, le port du masque ne sera plus obligatoire à l'école primaire dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans une classe d'une école de Vannes (Morbihan), le 12 mai 2021. (GWENVAEL ENGEL / HANS LUCAS / AFP)

Dans quels départements les élèves de primaire vont-ils pouvoir se passer de masque ? "A partir du lundi 4 octobre, dans les départements où le taux d'incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100 000 habitants, le protocole scolaire passera en niveau 1, ce qui signifie essentiellement que l'obligation du port du masque à l'école primaire sera levée", a indiqué Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, mercredi 22 septembre, à l'issue du Conseil des ministres.

Plus de deux semaines après la rentrée de septembre, tous les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 poursuivent leur baisse. C'est notamment le cas du taux d'incidence, qui se situe à 73,5 cas pour 100 000 habitants sur la semaine écoulée, selon les données publiées mardi 21 septembre. La chute a été rapide : le 14 août, ce taux d'incidence frôlait les 250 au niveau national.

>> Retrouvez les principaux indicateurs de l'épidémie dans notre tableau de bord

D'après les derniers chiffres disponibles, 91 départements affichent un taux d'incidence de moins de 100 cas pour 100 000 habitants, et, parmi eux, 41 départements sont passés sous la barre des 50, qui correspond au seuil d'alerte. Seuls 10 départements restent au-dessus de 100, et quatre au-dessus de 150 : la Guyane (498), les Bouches-du-Rhône (233), la Martinique (221) et la Guadeloupe (170).

Fait rassurant : bien qu'à un niveau encore élevé, le taux d'incidence dans les Bouches-du-Rhône poursuit sa baisse. Alors que le département était particulièrement touché depuis le début de cette quatrième vague, ayant atteint le chiffre alarmant de 704 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants au 14 août, il pourrait passer sous la barre des 200 dans quelques jours.

En comparaison de la semaine passée, l'incidence est en baisse dans tous les départements sauf cinq où l'incidence est en très légère hausse (Jura, Lozère, Vienne, Mayenne et Guyane).

L'exécutif, qui prépare un projet de loi pour prolonger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre, semblait prêt ces derniers jours à assouplir les restrictions dans certains territoires. Le porte-parole du gouvernement a toutefois déclaré, mercredi, qu'il n'y avait pas "à ce stade" de décision d'adapter le pass sanitaire, "qui continue à s'appliquer dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.