Carry-le-Rouet : fin de quarantaine vendredi pour les rapatriés de Wuhan

La fin d'une drôle de parenthèse pour les rapatriés de Wuhan (Chine). Vendredi 14 février, leur quarantaine à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) prendra fin.

FRANCE 3

Les Français rapatriés de Wuhan (Chine) vont enfin pouvoir quitter le centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), vendredi 14 février. Ils étaient confinés depuis 14 jours depuis leur retour en Chine. "Les 181 Français rapatriés ont passé la journée à faire leurs valises. Demain [vendredi] s'achève la période de 14 jours de quarantaine", explique le journaliste Ignacio Bornacin, en duplex devant le centre de vacances.

Pas de cas de contamination

"Il faudra se lever tôt. Dès 7 heures du matin, après un ultime contrôle médical, des navettes vont se relayer toute la journée pour emmener la majorité d'entre eux vers les gares d'Aix-en-Provence, Marseille ou encore l'aéroport de Marignane. Pour certains, leurs proches viendront les chercher sur un parking situé à proximité", précise le journaliste. Il y aura encore 44 personnes encore en quarantaine, car tous les pensionnaires ne sont pas arrivés en même temps. Aucun pensionnaire de Carry-le-Rouet n'a été contaminé par le Covid-19.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de vacances de  Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où sont accueillis les rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020.
Le centre de vacances de  Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où sont accueillis les rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020. (GERARD JULIEN / AFP)