"C'est une bonne nouvelle !" : des Parisiens se réjouissent des annonces d'Edouard Philippe sur les vacances d'été

Dans le quartier de Montmartre à Paris jeudi après-midi, des habitants de la capitale profitaient d'un d'un soleil déconfiné et pouvaient enfin envisager l'organisation de leurs congés pour cet été.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gens sont assis sur la pelouse devant la basilique du Sacré-Cœur à Paris, le 12 mai 2020 (photo d'illustration). (BERTRAND GUAY / AFP)

C’est la bonne nouvelle du jour. "Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août", a assuré Edouard Philippe, jeudi 14 mai, Un gros soulagement pour le secteur du tourisme, très touché par le confinement mis en place pour stopper l’épidémie de coronavirus, mais aussi pour ceux qui peuvent désormais planifier leurs congés.

>> Suivez toutes les dernières informations sur le déconfinement avec franceinfo

Pour Caroline le sujet est encore tabou : "Là, on ne peut pas vraiment se projeter". Allongée avec son amie sur les marches qui mènent au Sacré-Cœur dans le 18e arrondissement de la capitale, la Parisienne ironise sur la perspective des vacances d’été : "Je n’ai plus aucun projet de toute ma vie en ce moment."

"C'est maintenant le Airbnb, sinon on va se faire avoir !"

Le Premier ministre a expliqué que cette possibilité de partir en vacances est sous réserve toutefois "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de l’épidémie. Mais la restriction des 100 km doit être normalement levée. "Vous me l’apprenez", se réjouit Guy, le pull mauve enroulé autour du cou. Il a déjà réservé une semaine dans une location à Belle-Île-en-Mer : "On va y aller, et on est très content. Je pense que c'est super important aussi pour toutes les entreprises du tourisme. C'est une bonne nouvelle !"

"Jojo, c'est maintenant le Airbnb sinon on va se faire avoir !", Jojo et ses amis boivent une bière devant l'entrée de la basilique du Sacré-Coeur. Ils pensent louer dans le sud de la France et entre soi, pour éviter les risques : "Plutôt faire des vacances entre amis dans un grand Airbnb si possible avec une piscine. Histoire de rester plus ou moins confinés entre nous, mais de pouvoir quand même profiter un peu de l’extérieur."

Et si tout le monde n'a pas déjà de projet pour cet été, Radija, savoure en tout cas : "On a une vue magnifique sur Paris, c'est déjà un petit espace de liberté".

Les Parisiens et les vacances d'été : écoutez le reportage de Benjamin Mathieu - 0
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.