"C'est un peu miraculeux de trouver, sans faire la queue" : les nouveaux centres de dépistage du Covid-19 pour les cas prioritaires ont ouvert en Île-de-France

Afin de faciliter l'accès aux tests aux personnes prioritaires, l'ARS d'Île-de-France ouvre de nouveaux centres de dépistage du Covid-19. Reportage dans le 4e arrondissement à Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un centre de dépistage du Covid-19 pour les personnes prioritaires a ouvert lundi 21 septembre dans le 4e arrondissement de Paris.  (NOEMIE BONNIN / RADIO FRANCE)

Sept nouveaux centres de dépistage du Covid-19 ont ouvert lundi 21 septembre en Île-de-France. Ils seront 20 d’ici la fin du mois avec comme objectif d'arriver à faire au moins 500 tests chaque jour par centre. Le but est de désengorger les laboratoires et surtout tester plus rapidement les personnes prioritaires.

>> INFOGRAPHIE. Covid-19 : quand faut-il passer un test PCR... et quand vaut-il mieux s'abstenir ?

Dans le 4e arrondissement de Paris, derrière l'Hôtel de Ville, l’un de ces centres à ouvert lundi matin. Des barrières ont été installées sur le trottoir pour organiser la file d’attente qui passe d'une trentaine de personnes à zéro en fonction des heures. Eve est venue avec son fils Rémi qui tousse. Le test a été réalisé en 15 minutes. "C’est assez rapide, se réjouit Eve. On a essayé de prendre rendez-vous dans tous les autres laboratoires et il n’y en a pas avant le 14 octobre… Donc c’était un peu miraculeux de trouver ici et sans faire la queue."

Priorité aux cas contacts ou avec des symptômes

C’est l’objectif de ces centres : réduire les délais pour les dépistages en donnant la priorité aux personnes qui ont des symptômes ou qui sont cas contacts. Comme Mattéo, cet étudiant a cherché en vain ces derniers jours à se faire tester en laboratoire : "C’était un temps d'attente monstrueux et surtout je n’ai pas trouvé de moyen de prouver que j’étais prioritaire pour la prise de rendez-vous." Un manque de places qui interroge Mattéo sur le public qui se rend dans les laboratoires.

C’est la liberté de tout le monde [de se faire tester] mais peut-être que des personnes n’en avaient pas besoin ou prenaient rendez-vous juste par précaution.

Mattéo, étudiant

En revanche, les délais pour récupérer les résultats restent longs : 7 jours, a-t-on indiqué aux patients lundi matin. Mais l'ARS l'assure, la promesse de les rendre sous 24 heures sera tenue dans les prochains jours.

Covid-19 : écoutez le reportage de Noémie Bonnin dans un nouveau centre de dépistage à Paris - 0
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.