"C'est encore trop tôt" : la proposition d’Eric Woerth sur l’ouverture des commerces le dimanche peine à convaincre

Le député Les Républicains et ancien ministre du Budget, aimerait que les magasins puissent rouvrir le le dimanche pour relancer l'économie. Une proposition diversement accueillie par les syndicats et les fédérations patronales du commerce.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des piétons déambulent devant les vitrines du "Passage du Havre" à Paris, le 12 mai 2020 (photo d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)

Les Français ont épargné une soixantaine de milliards d’euros pendant le confinement, et selon le député Les Républicains Eric Woerth, dans une interview dans le journal Le Parisien mercredi 13 mai, cette manne doit être rapidement dépensée en ouvrant sans entraves les commerces le dimanche. "Ça montre une étroitesse de vue, une véritable cécité", estime Karl Ghazi de la CGT Commerce.

>> Coronavirus : suivez en direct les dernières informations sur le déconfinement avec franceinfo

Pour le syndicaliste, "si les gens épargnent aujourd’hui, c’est qu’ils veulent pouvoir faire face à une situation imprévue. On est encore en pleine crise, il y a des millions de Français en chômage partiel donc qui ont subi des pertes de revenus, d’autres qui risquent de subir des plan de licenciements massifs".

On n’est pas dans une logique d’acheter plus, Eric Woerth est à côté de la plaque comme d’habitude.

Karl Ghazi, CGT Commerce

à franceinfo

Dans certaines fédérations patronales, la proposition d’Eric Woerth fait un demi-flop. Ouvrir tout de suite les magasins le dimanche, ce n’est pas la priorité affirme Yohann Petiot de l’Alliance du commerce : "C’est encore trop tôt, nous sommes dans la phase de réouverture et ce que l’on observe c’est une baisse de trafic importante. Est-ce que cela va durer ? Va-t-on vers une amélioration ou au contraire, après les premiers achats les gens vont retourner chez eux et ne plus ressortir ?"

On a encore beaucoup de flou sur cette période de reprise.

Yohann Petiot, Alliance du commerce

à franceinfo

 
À Bercy, on confirme qu’aucune demande d’ouverture le dimanche n’a été formulée par des organisations patronales.

Pas de consensus pour l'ouverture des magasins le dimanche : écoutez le reportage de Sarah Lemoine
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.