Bruno Le Maire "favorable" à un "report des soldes" de "trois à quatre semaines"

Le ministre de l'Economie s'exprimait lundi au micro de BFMTV-RMC. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche vantant les soldes dans la vitrine d'une boutique, à Paris, le 8 janvier 2020.  (AFP)

La période des soldes d'été sera-t-elle décalée en France ? "Je suis favorable à un report des soldes, de trois à quatre semaines", a indiqué Bruno Le Maire sur BFMTV-RMC, lundi 25 mai. "J'ai beaucoup discuté avec les commerçants, il faut bien voir qu'ils ont perdu des semaines de trésorerie", a expliqué le ministre de l'Economie et des Finances. "Nous allons continuer à en discuter avec les fédérations des commerçants", a-t-il ajouté, alors que les professionnels du secteurs, dont l'activité à été mise à mal par deux mois de confinement, attendent des annonces de la part du gouvernement. 

Les soldes devaient démarrer le 24 juin. Selon Bruno Le Maire, "le déconfinement a été réussi" et de prochaines décisions seront prises "avant la fin de la semaine".

Ces propos du ministre de l'Economie font écho à ceux, prononcés le 13 mai par la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher. Interrogée sur CNews, elle s'était alors prononcée en faveur d'un report des soldes d'été. En repousser la date permettrait aux "commerçants qui n'ont pas pu vendre et payer leurs produits de printemps [de] redémarrer" en écoulant leur stock "au juste prix avec une marge bénéficiaire normale", expliquait le 13 mai à BFMTV le président de la Confédération des commerçants de France, Francis Palombi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.