Brésil : regain de manifestations anti-Bolsonaro

Au Brésil, pays à la population métissée, la mort de George Floyd aux États-Unis réactive l’opposition à Jair Bolsonaro, tristement célèbre pour ses propos sexistes, homophobes et racistes.

FRANCEINFO

Un homme à terre mime l’asphyxie subie par l’Afro-Américain George Floyd. Le contexte des violences policières américaines a frappé les manifestants brésiliens de Manaus, mais c’est surtout la haine et la défiance envers leur président qui les poussent dans la rue. À leurs yeux, il est responsable du climat délétère qui sévit au Brésil depuis son élection il y a un an et demi. Ils l’accusent notamment de despotisme et de racisme. "Bolsonaro nous oppresse", a lancé un manifestant.

L’épidémie ne faiblit pas

Des attaques que Jair Bolsonaro a ignoré. Devant ses partisans à Brasilia, le président a une nouvelle fois défendu sa politique et a appelé à un déconfinement plus rapide. Pourtant, la pandémie de coronavirus au Brésil progresse toujours : record de décès en une journée mardi et déjà plus de 30 000 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de manifestants protestent dans les rue de Rio de Janeiro, au Brésil
Des milliers de manifestants protestent dans les rue de Rio de Janeiro, au Brésil (LUIZ SOUZA / NURPHOTO / AFP)