Bouches-du-Rhône : au moins une personne contaminée par le variant britannique du Covid-19 dans un "cluster familial élargi"

Selon France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le premier cas aurait été détecté dans le centre-ville de Marseille et déclaré variant anglais du virus par les services de l'IHU Méditerranée Infection, du professeur Didier Raoult.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne se soumet à un test de dépistage du Covid-19, dans un centre de test de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 21 décembre 2020.  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le variant britannique du Covid-19 n'a pas seulement traversé la Manche, il est descendu jusqu'à Marseille. Samedi 9 janvier, la préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé l'avancement du couvre-feu à 18 heures dès dimanche, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Selon son communiqué, "cette décision est en particulier justifiée par la détection d’un cluster familial élargi dans le département avec une souche du variant issu du Royaume-Uni", ajoutant que "des investigations sont en cours pour limiter au maximum la diffusion de ce variant très contagieux". 

Selon l'Agence régionale de santé, ce cluster compte 24 personnes testées positives, dont au moins une au variant britannique, les tests des 23 autres étant toujours en cours de séquençage. Dans un premier temps, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait fait état de 21 personnes contaminées au sein de ce cluster. 

Selon France 3 Provence, le premier cas aurait été détecté dans le centre-ville de Marseille et déclaré variant anglais du virus par les services de l'IHU Méditerranée Infection, du professeur Didier Raoult. Il s'agirait de Français expatriés en Grande-Bretagne, venus en vacances dans la région, et depuis repartis, selon nos confrères qui citent l'Agence régionale de santé Paca. 

Le couvre-feu avancé 

La préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé que le couvre-feu débuterait à 18 heures, mais a choisi de limiter cette restriction dans le temps, fixant la date du 24 janvier, soit deux semaines sous ce régime.

Cette annonce a été faite en dépit de la grogne d'élus locaux, rapporte encore France 3 Provence. A Marseille, la mairie, à gauche, et la région, à droite, avaient dénoncé d'une même voix la mesure, qui, selon eux, n'a pas prouvé son efficacité. 

Le Var voisin, qui ne faisait pourtant pas partie des départements envisagés, a annoncé à son tour la mise sous cloche à 18 heures, à compter de mardi seulement, inquiet d'avoir dépassé le seuil des 200 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. Dans la seule journée de samedi, huit départements ont annoncé passer dès dimanche dimanche à ce nouvel horaire, tandis que deux autres ont décidé de mettre en place cette mesure à compter de mardi. Au total, cela concerne donc pour l'instant 20 départements, listés ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.