Bordeaux : la situation s’améliore mais reste fragile

Concernant la propagation du virus du Covid-19, une petite amélioration a été constatée à Nice (Alpes-Maritimes), Bordeaux (Gironde) et Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi 1er octobre, indique France 2.  

Une légère amélioration a été constatée dans la propagation du virus à Nice (Alpes-Maritimes), Bordeaux (Gironde) et Marseille (Bouches-du-Rhône). Une nouvelle qui redonne de l’espoir aux Bordelais. "Au début du mois, on parlait ici à Bordeaux d’une situation très inquiétante avec un virus qui circulait à grande vitesse", indique le journaliste David Basier, en duplex depuis Bordeaux (Gironde). 

Baisse du taux d’incidence

"Le chiffre parlant, c’est le taux d’incidence", rappelle-t-il, à savoir le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants. Il était il y a deux semaines de 170, est descendu à 145 il y a quelques jours. Selon les dernières données de l’ARS, contacté par David Basier, "il est ce soir à moins de 102". "De bons chiffres", analyse le journaliste, qui s’expliquent car "le port du masque s’est généralisé" et qu’un "meilleur respect des gestes barrières" a été observé. L’ARS invite néanmoins à la prudence et recommande aux Bordelais de continuer à se faire tester. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Bordelais attendent le tram à Bordeaux, le 14 septembre 2020.
Des Bordelais attendent le tram à Bordeaux, le 14 septembre 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)