Belgique : inquiétude autour du variant anglais

À Houthulst (Belgique), une maison de retraite est fortement touchée par le variant anglais du Covid-19. Reportage et explications sur place avec Julien Gasparutto.

France 3

Les deux tiers des 92 résidents et la moitié du personnel ont été contaminés par la souche anglaise du coronavirus dans cette maison de retraite de Houthulst, au nord-est de la Belgique. Impossible, lundi 18 janvier, de savoir comment le variant anglais s’est introduit dans l’établissement. “Nous n’avons aucune piste, indique Jurgen Duyck, directeur de la maison de retraite. Aucun salarié, ni aucun membre des familles des résidents n’a été au Royaume-Uni“. Trois personnes âgées sont décédées, sept autres sont hospitalisées.

D’autres cas du variant anglais détectés près d’Anvers

Les activités sociales, sportives, religieuses et culturelles sont désormais proscrites dans cette commune de 10 000 habitants. Depuis la Belgique, le journaliste Julien Gasparutto évoque la situation sanitaire du pays : “La situation semblait jusqu’ici maîtrisée en Belgique, mais le nombre de contaminations est reparti à la hausse. (…) Près d’Anvers, d’autres cas du variant anglais ont été détectés". Les scientifiques redoutent une troisième vague, alors que le pays dénombre déjà plus de 20 000 morts depuis le début de l'épidémie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
À Houthulst (Belgique), une maison de retraite est fortement touchée par le variant anglais du Covid-19. Reportage et explications sur place avec Julien Gasparutto.
À Houthulst (Belgique), une maison de retraite est fortement touchée par le variant anglais du Covid-19. Reportage et explications sur place avec Julien Gasparutto. (France 3)