Basket-ball : et si la NBA se plaçait en confinement à Las Vegas pour y finir la saison ?

Aux Etats-Unis, le groupe MGM a proposé à la NBA d'organiser les play-offs en quarantaine dans ses hôtels-casinos de Las Vegas (Nevada).

Le MGM Grand Hotel & Casino sur le Strip de Las Vegas aux Etats-Unis, le 2 avril 2020.
Le MGM Grand Hotel & Casino sur le Strip de Las Vegas aux Etats-Unis, le 2 avril 2020. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

D'un côté, des championats à l'arrêt ; de l'autre, des hôtels désespérement vides. D'où cette proposition étonnante de la part d'un groupe hôtelier : créer une "bulle" à Las Vegas pour permettre à la NBA de terminer sa saison. 

Selon le New York Times, MGM Resorts Internationala proposé à la NBA d'accueillir dans ses établissements de Las Vegas les joueurs, leurs familles et le personnel d'encadrement des équipes. Tous seraient hébergés dans un large périmètre qui leur serait réservé et n'auraient pas de contact avec les autres clients. MGM, propriétaire de 13 hôtels et casinos à Las Vegas, pourrait mettre 24 terrains de basket à disposition de la ligue de basket-ball professionnelle américaine, selon les termes de la proposition que le New York Times a pu consulter.

La NBA avait suspendu sa saison jusqu’à nouvel ordre à la mi-mars, après que le joueur français Rudy Gobert, de la franchise des Utah Jazz, a été testé positif au Covid-19. La saison régulière devait prendre fin le 15 avril et les playoffs, les phases finales pour déterminer le champion de la saison, n’ont pas pu commencer.

Des playoffs à huis clos, c'est pire que tout !Jacques Monclar, commentateur sur beIN Sportsà franceinfo

Mais à Las Vegas, toutes les rencontres de cette fin de championnat se disputeraient à huis clos, dans une ambiance feutrée, plutôt incongrue, dans une ville aussi bruyante que Las Vegas. Ce qui ferait perdre beaucoup de saveur à ces phases finales, estime l'ancien international Jacques Monclar, qui commente la NBA pour la chaîne beIN Sports : "Je ne sais pas si ça correspond exactement à l'histoire de cette ligue. Les joueurs ont besoin du public, et inversement. Les télés ont besoin aussi d'images, mais quand on enlève le décorum ça peut être parfois très dur."

Sur le même modèle que celui de Las Vegas, un autre projet est à l'étude dans des hôtels de Disney World à Orlando, en Floride.