Avignon : quatre jeunes femmes confinées forcées à se prostituer, les deux proxénètes placés en garde à vue

Les quatre victimes, en rupture familiale, s'étaient retrouvées coincées dans l’appartement avec les deux hommes, en raison du confinement.

La rue de la République à Avignon, déserte pendant le confinement le 29 mars 2020 au matin.
La rue de la République à Avignon, déserte pendant le confinement le 29 mars 2020 au matin. (PHILIPPE PAUPERT / RADIO FRANCE)

Deux proxénètes présumés, âgés de 22 et 28 ans, ont été placés en garde à vue pour avoir forcé plusieurs jeunes filles confinées avec eux dans un appartement du centre-ville d’Avignon (Vaucluse) à se prostituer, rapporte France Bleu Vaucluse. Ils doivent être présentés à la justice jeudi 2 avril.

Quatre jeunes filles, en rupture familiale, s'étaient retrouvées coincées dans l’appartement avec les deux jeunes hommes, en raison du confinement. Deux jeunes femmes se prostituaient déjà, les deux proxénètes ont voulu forcer les deux autres filles à le faire également. L’une d’elles s'est pliée à leurs exigences.

Les victimes étaient séquestrées, menacées et frappées

Le cauchemar a pris fin quand l’une des jeunes femmes est parvenue à prévenir la police, en appelant le 17. Les victimes étaient séquestrées, menacées et frappées par leur deux proxénètes, originaires de la ville de Bollène (Vaucluse).

Ils contactaient les clients par Internet, et les recevaient dans l’appartement. Sur place, les enquêteurs ont également retrouvé une arme et du matériel pouvant servir à conditionner de la drogue. L’un des deux hommes est déjà connu des services de police.