Automobile : un marché à la relance

Avec les aides annoncées par l’État, le marché de l’automobile espère retrouver un certain élan positif après les violents dégâts qu’a suscités la crise.

France 3

Depuis bien longtemps, le week-end rimait avec affluence chez les concessionnaires automobiles. Samedi 13 juin, de nombreuses personnes estiment que c’est le bon moment si elles doivent changer leurs véhicules. Plusieurs réductions ainsi que des primes promises par le gouvernement font baisser les prix. Une manière d’attirer la clientèle et relancer une économie au ralenti ces dernières semaines : 80% de ventes en moins en avril.

Les 200 000 premiers véhicules éligibles aux avantages à la conversion

Les différentes annonces semblent avoir commencé à rebooster le secteur. Seuls les 200 000 premiers véhicules s’avèrent éligibles aux avantages à la conversion. Les primes annoncées doivent aussi pousser à se tourner vers un modèle plus écologique. "L’idée, c’est de sortir tous les vieux véhicules thermiques, avoir à l’occasion des véhicules thermiques un peu plus récent, et puis progressivement arriver vers un parc très, très électrifié", décrit François Roudier, du comité des constructeurs français d’automobiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avec les aides annoncées par l’État, le marché de l’automobile espère retrouver un certain élan positif après les violents dégâts qu’a suscité la crise.
Avec les aides annoncées par l’État, le marché de l’automobile espère retrouver un certain élan positif après les violents dégâts qu’a suscité la crise. (FRANCE 3)