Automobile : le grand déstockage

En France, le secteur automobile s'est écroulé depuis le début du confinement lié au Covid-19. Les ventes ont chuté d'à peu près 90% en avril. 

France 2

La crise sanitaire du Covid-19 a perturbé tous les secteurs économiques et le marché de l'automobile ne fait malheureusement pas exception. Des stocks de véhicules s'accumulent et les marques cherchent à s'en débarrasser, quitte à casser les prix : jusqu'à -40% sur certains modèles. Une aubaine pour les clients. "Au lieu de 32 000, j'ai payé ma nouvelle voiture à 21 000 euros", explique Marie-Jeanne Arroyo, nouvelle propriétaire d'un véhicule flambant neuf. 11 000 euros de rabais, soit 34% de remise sur la voiture.

Des ventes fortement en baisse

Dans le concessionnaire où la vente du véhicule s'est déroulée, ce n'est pas un cas isolé. "On se retrouve avec un stock de véhicules extrêmement important, beaucoup plus que ce que l'on aurait dû avoir. On pratique donc de fortes remises pour inciter nos clients à revenir nous voir", décrit Lou Schimitt, responsable de la concession automobile. Faire revenir les clients, pour se remettre d'une crise sans précédent : le mois dernier en France, les ventes de voitures se sont écroulées de -89%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Salon mondial de l\'automobile, à Paris, le 4 octobre 2018.
Le Salon mondial de l'automobile, à Paris, le 4 octobre 2018. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)