Appels aux urgences : des signaux qui alertent

Depuis une dizaine des jours, le nombre d’appels aux urgences repart à la hausse. Le coronavirus circule toujours.

France 2

Si la Mayenne inquiète avec 6 foyers épidémiques à l’origine d’une vaste campagne de tests afin de maintenir la contagion, la situation en Île-de-France alerte également les spécialistes. Dans la région, les appels à SOS médecins repartent à la hausse.

"Un cas positif par jour"

Il y a encore quelques semaines, les appels pour suspicion de Covid-19 étaient stables au standard de SOS médecins. Mais depuis 10 jours, les médecins traitent une cinquantaine d’appels supplémentaires : signe que le virus circulerait plus activement. Même tendance à l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne). Tous les patients hospitalisés sont testés. Les cas positifs se multiplient. "Depuis 3, 4 semaines, on a un cas par jour positif (…) Avant on en avait 0", constate Dr Astrid de Pontfarcy, infectiologue. Selon le ministère de la Santé, la France comptait jeudi 9 juillet 7 177 malades du Covid-19 hospitalisés, c’est 79 de plus en 24 heures.


Le JT
Les autres sujets du JT
Le personnel du Samu de l\'hôpital Edouard Herriot de Lyon (Rhônes), le 15 janvier 2009. 
Le personnel du Samu de l'hôpital Edouard Herriot de Lyon (Rhônes), le 15 janvier 2009.  (FRED DUFOUR / AFP)