APPEL A TEMOIGNAGES. Vous êtes brouillé avec la famille ou les amis avec lesquels vous êtes confiné ? Racontez-nous

Depuis le 17 mars, les Français sont confinés pour faire face à l'épidémie de coronavirus. En famille ou avec des amis, cette longue cohabitation peut être compliquée. Si vous êtes dans ce cas, votre témoignage nous intéresse.

Des résidents de la \"cité radieuse\", à Marseille, le 2 avril 2020. 
Des résidents de la "cité radieuse", à Marseille, le 2 avril 2020.  (JEAN-FELIX FAYOLLE / HANS LUCAS / AFP)

Les Français entament leur quatrième semaine de confinement. Pour faire face à l'épidémie de coronavirus, le gouvernement demande, depuis le 17 mars, à tous ceux qui le peuvent de rester chez eux et de limiter les déplacements au strict nécessaire. Désormais, les Français sortent en moyenne deux fois par semaine, selon un sondage Odoxa-CGI pour franceinfo

Par crainte d'être confinés seuls, pour dépanner, ou parce qu'ils étaient déjà ensemble, des Français sont donc confinés avec des amis, leurs parents ou beaux-parents. Si la cohabitation pendant une semaine de vacances se passe bien, cette promiscuité imposée depuis bientôt un mois peut commencer à peser sur les relations. Vos parents vous agacent ? Vous êtes confiné avec des amis et désormais, c'est certain, c'était une mauvaise idée ? Les habitudes de confinement de votre colocataire vous épuisent ? Votre témoignage nous intéresse. 

Racontez-nous cela dans le formulaire ci-dessous. N'oubliez pas de laisser vos coordonnées, afin que l'un de nos journalistes puisse vous recontacter pour recueillir votre témoignage plus en détail. Celui-ci pourra bien sûr rester anonyme.


Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919, un numéro de téléphone gratuit et anonyme. Cette plateforme d'écoute, d'information et d'orientation est accessible de 9 heures à 19 heures du lundi au samedi. En cas de danger immédiat, appelez la police, la gendarmerie ou les pompiers en composant le 17 ou le 18.