Appel à témoignages Covid-19 : vous êtes atteint d'anosmie alors que votre métier nécessite un odorat développé ? Racontez-nous

Franceinfo souhaite recueillir les témoignages de personnes qui souffrent de perte de l'odorat après avoir contracté le Covid-19 et dont le métier fait appel principalement à ce sens. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'une odeur entrant dans une narine. (ARTPARTNER-IMAGES / THE IMAGE BANK RF)

La perte de l'odorat, ou anosmie, peut être bien plus qu'un problème de santé quand votre nez est aussi votre outil de travail. Selon les différentes études menées en France, entre 46 et 86% des patients touchés par le Covid-19 souffrent de troubles olfactifs, rapporte le CNRS. La récupération de l'odorat peut prendre entre une quinzaine de jours et plusieurs mois, selon les personnes et le type de rééducation mise en place.

Certains professionnels redoutent plus que d'autres cette anosmie. Si vous êtes caviste, cuisinier, œnologue, parfumeur, fromager, ou exercez tout autre métier faisant appel à votre nez et que vous avez été privé de votre odorat après avoir contracté le Covid-19, racontez-nous comment vous vivez cette perte. Quelles en sont les conséquences sur votre vie professionnelle ? Pour quel type de rééducation avez-vous opté ? Et comment envisagez-vous votre avenir professionnel en cas de persistance des symptômes ?

Si vous êtes dans ce cas, n'hésitez pas à apporter votre contribution dans le formulaire ci-dessous. N'oubliez pas de laisser vos coordonnées afin qu'un journaliste puisse vous recontacter. Celles-ci resteront bien entendu confidentielles et votre témoignage pourra rester anonyme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.