Anti-masques : quels sont leurs arguments ?

Un peu partout dans le monde, les masques sont devenus obligatoires. Mais certains réfractaires avancent certains arguments contre le port du masque.

France 2

Depuis ce week-end, les Canadiens comme les Français sont contraints de porter un masque dans tous les lieux clos publics. Mais des manifestants sont contre le port du masque. Dimanche 19 juillet, à Toronto au Canada, ils organisaient une marche pour se démasquer. "Je suis très en colère quand je vois quelqu'un porter un masque car c'est très mauvais", déclare une manifestante.

Ils dénoncent aussi une solution obsolète

Les anti-masques encouragent les réfractaires à se munir de fausses cartes d'exemption pour des questions d'insuffisance respiratoire, soulevant le manque d'oxygène que le masque entraînerait selon eux. Ils dénoncent aussi une solution obsolète par rapport aux problèmes que leur pays rencontre. "Ce dont nous avons besoin c'est sauver notre économie, ces masques sont une blague", explique un manifestant. Au Royaume-Uni aussi des rassemblements anti-masque étaient organisés dimanche 19 juillet. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des piétons portant des masques traversent la route dans le centre de Séoul, en Corée du Sud, le 23 juin 2020.
Des piétons portant des masques traversent la route dans le centre de Séoul, en Corée du Sud, le 23 juin 2020. (JUNG YEON-JE / AFP)