Cet article date de plus d'un an.

Agriculture : des renforts en questions

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Agriculture : des renforts en questions
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un appel a été lancé pour venir en aide aux agriculteurs, qui manquent de bras dans leurs champs pour assurer les récoltes. Environ 182 000 personnes ont déjà postulé. Les professionnels s’interrogent : comment tout cela va-t-il se mettre en place ? Pour quel coût ?

Robert Français, maraîcher, a besoin d’aide sur son exploitation, lundi 30 mars. Avec la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, pas de main-d’œuvre étrangère, confinée elle aussi. Il vient donc d’embaucher Didier Noël, qui travaillait sur les marchés et qui se retrouve sans activité depuis une semaine. Le maraîcher se refuse pour l’instant à embaucher des volontaires non expérimentés. C’est un travail physique. Difficile, selon lui, pour les débutants de tenir sur la durée.

Déjà 182 000 volontaires

Aujourd’hui, 182 000 personnes se sont portées volontaires pour aider sur les exploitations. Parmi eux, des bénévoles, comme l’orthophoniste Florence Khong. Le maraîcher Jean-Claude Guehennec doit ramasser deux tonnes de poireaux dans les prochaines semaines, mais pas question de faire appel aux bénévoles sans un meilleur accompagnement légal. Asperges, tomates et autres récoltes ont déjà démarré. Sans main-d’œuvre, toute cette récolte pourrait être perdue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.