Covid-19 : Pékin reporte son marathon à une centaine de jours des Jeux olympiques d'hiver

La course a été ajournée pour "prévenir le risque de transmission" et "protéger la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des résidents".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors du semi-marathon de Pékin, la capitale chinoise, le 24 avril 2021. (REN CHAO / XINHUA / AFP)

La pandémie de Covid-19 menace-t-elle l'organisation des prochains Jeux olympiques d'hiver ? A une centaine de jours du début des JO, qui doivent débuter le 4 février, les organisateurs du marathon de Pékin ont annoncé, lundi 25 octobre, que la course était reportée sine die afin de "prévenir le risque de transmission épidémique [et] protéger efficacement la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des résidents".

La Chine a enregistré lundi 39 nouveaux cas de Covid-19, mettant à l'épreuve sa politique de "tolérance zéro" à l'égard du virus. Quelque 30 000 coureurs devaient participer à l'épreuve le 31 octobre. Le marathon de Wuhan, qui devait compter 26 000 participants dimanche dernier, avait été lui aussi annulé au dernier moment.

Les autorités chinoises tentent de contenir la contagion en procédant à des tests massifs et à des fermetures ciblées. Le pouvoir chinois a aussi suspendu les voyages organisés inter-provinciaux dans cinq régions où des cas ont été détectés, dont Pékin. Certaines villes ont également suspendu les services de bus et de taxi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.