"À guichets fermés", le clip du groupe de rock Initial Data qui dénonce l'abandon de la culture

Le clip réalisé par le groupe Initial Data présente des artistes bâillonnés par des masques. Un court-métrage qui dénonce les dégâts causées par les restrictions sanitaires au monde de la culture. 

Franceinfo

Il n'y a pas besoin d'entendre la voix des artistes, les images parlent d'elles-mêmes. Dans le clip "À guichets fermés" du groupe de rock alternatif Initial Data, des musiciens apparaissent à l'image. Mais ils sont muets, bâillonnés par des masques chirurgicaux. 

Avec cette vidéo, Initial Data dénonce les dégâts économiques et humains subis par le monde de la culture à cause des restrictions sanitaires prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. "On ne sait pas quand ça va redémarrer. On ne sait pas si on pourra redémarrer un jour. On sera peut-être obligés de changer de métier d'ici là pour vivre. Tout simplement. C'est ça qui est le plus dur", témoigne Loïc Géraudie, le chanteur du groupe.

"Pour nous, le message est simple : si les mesures sont respectées, les masques, le gel hydroalcoolique, la distanciation, je ne vois pas en quoi une salle de spectacle, de cinéma, de théâtre ou de concert est plus dangereuse qu'un centre commercial, un lieu de culte ou les transports en commun", poursuit Loïc Géraudie. Un véritable cri de colère.

Un extrait du clip \"À guichets fermés\" du groupe Initial Data. 
Un extrait du clip "À guichets fermés" du groupe Initial Data.  (FRANCEINFO)