Bientôt un vaccin contre les allergies aux acariens ?

Ils se cachent dans nos lits, nos vêtements ou nos placards et perturbent la vie de près d'un Français sur dix. Les acariens sont aussi la cause de l'asthme chez une personne asthmatique sur deux. Pour le moment, il existe des médicaments pour limiter les symptômes de l'allergie, mais aussi des traitements de désensibilisation. À Nantes, une équipe de chercheurs cherche des solutions plus efficaces. Ils ont mis au point un vaccin qui prévient le développement de l'asthme allergique chez les souris.

Mis à jour le
publié le

Les acariens sont des petites bêtes qui se développent dans les endroits chauds et douillets de la maison. Ils sont à l'origine d'allergies. D'ici quelques années, un vaccin pourrait définitivement régler le problème de l'allergie aux acariens. À l'Institut du thorax de Nantes, une équipe de scientifiques a mis au point un vaccin qui permet de bloquer le développement de l'asthme allergique chez les souris.

Les chercheurs ont travaillé avec deux groupes de souris. Ils ont vacciné une partie d'entre elles et ils ont laissé les autres sans vaccin. Puis ils ont sensibilisé les souris aux acariens et ils ont observé les résultats dans leurs poumons. Comme prévu, les souris non vaccinées ont bien déclenché une crise d'asthme induite par leur allergie aux acariens.  

Pour le moment, le vaccin est préventif. Les souris n'étaient pas encore allergiques lorsqu'elles ont été vaccinées. La prochaine étape consiste donc à voir si le vaccin fonctionne de façon curative chez des souris déjà allergiques. Quant aux essais thérapeutiques chez l'homme, ils pourraient débuter si tout se passe bien d'ici cinq à sept ans.