Alimentation : les adolescents face aux risques d'obésité

Se débarrasser des mauvaises habitudes peut prendre des années. En Lozère, un établissement accueille des enfants en surpoids pour tenter de leur inculquer de nouveaux modes de fonctionnement.

FRANCE 3

Christophe a 17 ans. Il a quitté sa famille afin de perdre du poids et étudier dans cet établissement de Lozère. En six mois, il a perdu 15 kg. Une nécessité pour ce jeune homme qui souhaite devenir policier. Le Centre des Écureuils, à Antrenas (Lozère), accueille ainsi une cinquantaine de jeunes, enfants et adolescents, en obésité. Le but : leur permettre d'acquérir de nouvelles habitudes de vie pour mieux dormir, mieux manger et bouger plus.

15% des enfants français obèses ou en surpoids

À table, les pensionnaires apprennent à manger de manière équilibrée et découvrent les produits frais, accompagnés par une diététicienne. "On retravaille ensuite avec eux en individuel pour essayer de les accompagner sur comment je vais faire à la sortie du séjour", explique Mélanie Planchon, diététicienne. De retour à la maison, en famille, un enfant sur deux reprend malgré tout du poids. En France, 15% des enfants sont considérés comme obèses ou en surpoids.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les personnes en surpoids ou légèrement obèses vivent plus longtemps que les personnes ayant un poids normal.
Les personnes en surpoids ou légèrement obèses vivent plus longtemps que les personnes ayant un poids normal. (ROOS KOOLE / ANP / AFP)