Lunettes : est-il possible d'appliquer un remboursement intégral ?

Permettre qu'une partie des prothèses auditives, dentaires et des lunettes ne coûtent plus rien aux assurés, c'était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. Mais qui doit faire l'effort ? Les mutuelles ou les professionnels ? Les négociations sont en cours, et elles sont tendues, en particulier avec les opticiens.

france 3

À quel prix peut-on avoir de nouvelles lunettes ? Deux Français sur trois en portent. En changer est une démarche qui leur coûte cher. Aujourd'hui, une paire de lunettes avec des verres correcteurs simples coûte en moyenne 316 euros. La Sécurité sociale rembourse très peu : 13 euros. L'essentiel est assuré par les mutuelles : 226 euros environ. Reste à payer pour l'assuré 76 euros.

Qui va payer ?

L'objectif du gouvernement est que les Français ne dépensent pas d'argent pour une paire de lunettes sur cinq. Une première piste est de plafonner le prix de certaines paires. Ce qui fait bondir les opticiens. Une autre solution serait de faire payer les mutuelles. Cela augmenterait le coût des cotisations des Français. Alors qui va payer ? Le gouvernement devrait trancher avant l'été. Dans tous les cas, les Français ne pourront renouveler gratuitement leurs lunettes que tous les trois ans, sauf prescription médicale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des montures de lunettes chez un opticien, à Bethune (Pas-de-Calais)
Des montures de lunettes chez un opticien, à Bethune (Pas-de-Calais) (DENIS CHARLET / AFP)