Cet article date de plus de sept ans.

Vers une banque de données médicales

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans le cadre du projet de loi santé, les députés planchent sur l'ouverture au public de toutes les données détenues par l'assurance maladie. Les détails de France 3.

L'article 47 du projet de loi santé actuellement à l'étude par les députés prévoit de rendre publiques des milliards d'informations médicales sur tous les Français. Jusque-là, ces documents étaient détenus par l'Assurance maladie.

Le but est de créer un système national des données de santé dans laquelle se déverseront tous types d'informations comme les feuilles de soins, les données hospitalières, les causes de décès par exemple.

Une bonne nouvelle pour les représentants d'associations de malades. "Pour les patients, cela à un intérêt de vigilance", explique à France 3 Christian Saout du collectif interassociatif sur la santé. "Aujourd'hui on voit des alertes qui peuvent donner des scandales comme celui du Médiator", ajoute-t-il.

Un projet inutile

Le public aura accès à des statistiques anonymes, mais aussi des classements d'hôpitaux, de médecins, de médicaments. L'accès à des données plus précises sera restreint à des chercheurs et enquêteurs publics qui devront obtenir l'accord de la CNIL.

Certains pointent du doigt une protection insuffisante. Les médecins dénoncent une attaque du secret médical et un projet inutile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.