Cet article date de plus de six ans.

Les médecins en colère contre la loi santé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La loi santé, débattue depuis ce 31 mars à l'Assemblé nationale, provoque la colère des médecins généralistes, notamment à cause de la généralisation du tiers payant. Autre point noir : la revalorisation des consultations.

Les médecins généralistes sont en colère. Le noeud du problème : la loi santé de Marisol Touraine avec la généralisation du tiers payant et la revalorisation de leurs tarifs. Certains médecins réclament désormais 25 euros au lieu de 23 euros, le tarif de base. Une augmentation décidée sans l'aval de l'assurance maladie. Pour MG France, le syndicat qui a lancé le mouvement, il s'agit d'aligner les généralistes sur les autres médecins. "C'est pour bénéficier de l'égalité tarifaire, par rapport aux autres spécialités. Toutes les spécialités ont droit à cette majoration sauf les spécialistes en médecine générale", explique Jean-Michel Veinnmann, médecin généraliste à Colombes (Hauts-de-Seine).

Des patients solidaires

Les patients de ce médecin savent que leurs feuilles de soin peuvent être refusées par l'assurance maladie et qu'ils devront peut-être payer de leur poche l'augmentation de deux euros. Un surcoût qui ne les empêche pas d'être solidaires. "C'est tout à fait normal qu'ils aient une augmentation, leurs tarifs sont plus bas que d'autres médecins qui ont des tarifs exorbitants", juge un patient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.