Levothyrox : à Toulouse, des patients obtiennent gain de cause

25 patients de Haute-Garonne ont obtenu gain de cause dans le dossier du Levothyrox. Le laboratoire Merck va devoir leur fournir sans délai le produit sous son ancienne forme. Retour sur l'affaire.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lucette Lasseube fait partie des patients qui ne tolèrent pas la nouvelle formule du Levothyrox. Mais à chaque fois qu'elle vient chercher l'ancien dans sa pharmacie, on lui indique ne pas avoir été livré. Une réponse qu'elle ne devrait plus entendre à partir de jeudi 16 novembre. Car une décision de justice vient d'obliger le laboratoire à lui fournir son traitement initial. Un soulagement pour elle.

Le laboratoire veut faire appel

Lucette Lasseube a subi des effets secondaires très lourds de la nouvelle formule. Insomnie, tachycardie, crampes violentes, de quoi la pousser à bout. Comme elle, 25 autres patients de Haute-Garonne ont eu gain de cause devant le tribunal de Toulouse. Le laboratoire Merck devra donc leur fournir sans délai le produit sous son ancienne forme. Dès mardi, la présidente du collectif de malades déclarait ne pas vouloir s'arrêter là. De son côté, le laboratoire a décidé de faire appel de la décision du tribunal.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancienne formule du Levothyrox, un médicament qui traite les troubles de la thyroïde.
L'ancienne formule du Levothyrox, un médicament qui traite les troubles de la thyroïde. (JACQUES DEMARTHON / AFP)