Les Français trouvent qu'ils consomment trop de médicaments

Et 71% des médecins jugent qu'ils prescrivent trop de médicaments, selon un sondage Ipsos.

Une femme devant les rayonnages d\'une pharmacie de Caen (Calvados), le 16 novembre 2012.
Une femme devant les rayonnages d'une pharmacie de Caen (Calvados), le 16 novembre 2012. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

"En France, on consomme trop de médicaments." Une très large majorité de patients, mais aussi de médecins, sont d'accord avec cette affirmation. C'est l'un des enseignements de l'étude annuelle (document PDF) réalisée par Ipsos pour le lobby Les entreprises du médicament (Leem) et publiée jeudi 28 mars. Selon les résultats de cette enquête, 87% des patients et 86% des médecins généralistes estiment que les Français consomment "trop" de médicaments.

Les sondés disent aussi se perdre dans les rayonnages très fournis des pharmacies : 80% des patients et 73% des médecins jugent qu'"il y a trop de médicaments différents pour soigner les maladies". Pire, ils sont 61% et 56% à penser que "beaucoup de médicaments ne servent à rien". Plus surprenant, 60% des patients, mais surtout 71% des praticiens interrogés trouvent que "les médecins prescrivent trop de médicaments".

"Cette critique de la 'forte' consommation de médicaments se fait toujours sur le mode 'ce n’est pas moi, c’est les autres'", analysent les auteurs de l'étude. En effet, si huit patients sur dix estiment que les Français en général consomment trop de médicaments, seuls 15% déclarent qu’ils consomment "eux-mêmes" trop de médicaments.

L'enquête a été réalisée du 21 au 30 janvier auprès d'un échantillon national représentatif de 1 002 personnes, et du 21 janvier au 11 février auprès d'un échantillon de 503 médecins généralistes.