Les agressions à l'encontre des médecins explosent

La violence de plus en plus fréquente dans les cabinets médicaux. Les praticiens ont encore signalé un grand nombre d'incidents en 2015. Des agressions plus souvent verbales que physiques.

France 2

Nos médecins sont maltraités. Vols, agressions verbales ou physiques, ou encore vandalisme. Le nombre d'incidents chez les médecins en 2015 explose et frôle l'année record de 2013. L'observatoire de la sécurité des médecins a recensé 924 déclarations, c'est 23 de plus qu'en 2014. Les plus concernés : les généralistes. Ils représentent 23% des déclarations. A la troisième place, les médecins du travail, particulièrement touchés en 2015. En 2014, ils étaient sixièmes dans le classement.

Peu d'incidents aux urgences

Trois quarts des incidents sont verbaux. Les agressions physiques et les actes de vandalisme restent minoritaires. C'est 8% des déclarations. Principaux motifs d'agression : la prise en charge, le refus de prescription ou encore le temps d'attente jugé trop long. Les urgences rapportent seulement 2% des incidents, loin derrière les cabinets, qui enregistrent plus de sept agressions sur dix.

Le JT
Les autres sujets du JT