Marseille : Didier Raoult quittera la direction de l'IHU à l'été 2022

Le désormais célèbre directeur va donc rester à la tête de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection pendant encore un an, comme il en avait exprimé le souhait.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le professeur de médecine français et directeur de l'institut médical IHU des maladies infectieuses Didier Raoult s'exprime lors de la conférence de presse sur la situation du Covid-19 à Marseille, le 27 août 2020. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

La succession est ouverte. Les six membres fondateurs de l'IHU Méditerranée Infection de Marseille et la présidente de l'Institut dirigé par Didier Raoult ont acté vendredi 17 septembre le début du processus de recrutement pour succéder à l'actuel directeur. Il sera désigné au plus tard le 30 juin 2022 et prendra son poste "au plus tard le 30 septembre 2022", selon un communiqué commun des membres fondateurs de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) transmis à l'AFP par l'université Aix-Marseille. "Une commission de recrutement sera créée à cet effet et un appel d'offres international sera lancé", précise le communiqué.

Cela laisse l'opportunité à Didier Raoult, retraité depuis le 31 août en tant que professeur d'université-praticien hospitalier, de rester à la tête de l'IHU une année supplémentaire, comme il en avait exprimé le souhait le 10 septembre à la chaîne BFMTV, jusqu'à la désignation de celui ou celle qui lui succèdera. Selon les statuts de l'IHU, consultés par l'AFP, "le directeur est nommé, après avis du conseil d'administration, par le président" de cette instance.

Outre l'AP-HM et l'université Aix-Marseille (AMU), l'Institut de recherche pour le Développement (IRD), l'Établissement français du sang (EFS), l'Institut Mérieux et le Service de santé des armées (SSA) font également partie des membres fondateurs de l'IHU.

Promoteur d'un traitement controversé des malades du Covid-19 via une bithérapie associant hydroxychloroquine et azithromycine, Didier Raoult a suscité, depuis le début de la crise sanitaire, des crispations dans le monde scientifique comme politique après ses propos sur l'épidémie ou la vaccination.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.