Le professeur Christian Cabrol, qui a effectué la première greffe du cœur en Europe, est mort

Il avait également réussi la première greffe cœur-poumons en Europe en 1982 et procédé avec succès à l'implantation d'un cœur artificiel en 1986.

Le professeur Christian Cabrol, le 5 juin 2000, à l\'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.
Le professeur Christian Cabrol, le 5 juin 2000, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

C'était un pionnier de la chirurgie cardiaque. Le professeur d'anatomie Christian Cabrol, qui avait réalisé la première greffe du cœur en Europe en 1968, est mort à l'âge de 91 ans, vendredi 16 juin. Il s'est éteint à Paris, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, là où il avait effectué cette opération, quatre mois après la première mondiale du professeur Christiaan Barnard au Cap (Afrique du Sud).

Christian Cabrol avait également réussi la première greffe cœur-poumons en Europe en 1982 et procédé avec succès à l'implantation d'un cœur artificiel en 1986. Ce Picard avait fêté ses 90 ans, en 2015, à la Pitié-Salpêtrière, avec d'anciens collègues et greffés. France 3 Hauts-de-France lui avait consacré un documentaire en 2016.

Conseiller de Paris entre 1989 et 2008

Parallèlement à ses activités médicales, Christian Cabrol a mené une carrière politique à droite. Membre du RPR puis de l'UMP, il a été élu conseiller de Paris pour la première fois en 1989 dans le 13e arrondissement. Il a été réélu en 1995 dans le même arrondissement puis dans le 16e en 2001. Député européen de 1994 à 1999, il a occupé les fonctions d'adjoint au maire de Paris, Jean Tiberi, entre 1995 et 2001.