Le cancer du sein est aussi un fardeau financier

Les frais liés au traitement physique et psychologique suite à une ablation mammaire ne sont pas suffisamment pris en charge par la Sécurité sociale.

FRANCE 3

Après un cancer du sein, les femmes qui subissent l'ablation mammaire doivent vivre avec une douleur physique et psychologique, et envisagent souvent une reconstruction. C'est la situation vécue il y a quelques années par Dominique Comte.

Elle songe alors à des opérations pour reformer son sein. Pour raccourcir les délais, son médecin lui propose une intervention dans le privé. Si les deux opérations qu'elle subit sont prises en charge par la Sécurité sociale, les dépassements d'honoraires lui coûtent pas moins de 4 300 euros.

Une reconstruction mammaire trop chère

La Ligue contre le cancer dénonce ainsi les limites des remboursements liées à la chirurgie réparatrice, et estime qu'au moins 15% des femmes concernées par l'ablation, ne font pas appel à la reconstruction mammaire pour des motifs financiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un nouveau test sanguin permettrait de dépister les cancers du sein dix ans avant l\'apparition de la maladie.
Un nouveau test sanguin permettrait de dépister les cancers du sein dix ans avant l'apparition de la maladie. ( GETTY IMAGES )