Cet article date de plus de dix ans.

L'Institut national du cancer lance une campagne d'info pour la Journée mondiale de lutte contre le cancer le 4 février

L'Institut national du cancer s'appuie sur une plateforme Cancer-info devant permettre de toucher le plus grand nombre de malades.La plateforme offre des guides, un service internet, une ligne téléphonique (0810.810.821, prix d'un appel local, de 9h à 19h du lundi au samedi), entre autres, qui doivent éclairer les patients sur leur maladie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

L'Institut national du cancer s'appuie sur une plateforme Cancer-info devant permettre de toucher le plus grand nombre de malades.

La plateforme offre des guides, un service internet, une ligne téléphonique (0810.810.821, prix d'un appel local, de 9h à 19h du lundi au samedi), entre autres, qui doivent éclairer les patients sur leur maladie.

Selon une enquête de 2004, près de la moitié des cancéreux pensent que les informations médicales sont trop compliquées et ne savent pas comment poser leurs questions. Plus d'un tiers des patients estiment aussi que les médecins ne prennent pas assez de temps pour répondre à leurs questions.

Lors de la conférence de presse annonçant le lancement de la plateforme Cancer-info, le Pr Jean-François Morère, oncologue, a estimé que pour pouvoir adhérer à des traitements compliqués, "il faut un minimum d'information". Développée en accord avec plusieurs associations, dont la , elle rassemble des niveaux d'information déjà existants.

D'abord des guides de 50 à 100 pages qui permettent aux malades - et à leurs proches - de comprendre leur cancer, les traitements et leurs conséquences sur leur vie quotidienne, avec des informations juridiques et administratives. Cette collection, ouverte en 2007, devrait couvrir les 26 localisations de cancers les plus fréquentes d'ici fin 2013. Ils peuvent être téléchargés ou commandés gratuitement.

La plateforme inclut aussi une rubrique internet d'information, lancée fin 2009. Selon une enquête, un patient sur cinq cherche des informations de santé sur l'internet, mais la qualité n'est pas forcément au rendez-vous. Cancer info affirme à cet égard sa spécificité: des dossiers thématiques et des fiches offrant des informations "indiscutables au plan scientifique, médical et réglementaire", selon les promoteurs du site.

Enfin une ligne téléphonique (0810.810.821) depuis début 2010 qui vise ceux qui n'accèdent pas à l'internet ou qui ont besoin d'entrer en contact avec un professionnel. Les personnes à l'écoute ont bénéficié d'une formation médicale approfondie.

Autre initiative d'information: l'espace de dialogue sur l'internet mis en place par l'Association pour la recherche sur le cancer (Arc), pour discuter avec dix chercheurs en cancérologie des avancées en matière de prévention, de dépistage que de traitements. Le service est ouvert jusqu'au 18 février. Vendredi de 17h à 19h, l'ARC organise avec les mêmes chercheurs un débat en multiplex, le "grand direct des chercheurs", retransmis sur internet. A Paris, le débat se déroulera au Centquatre (Paris 19e), à Lyon, dans le grand salon de l'Hôtel de Ville, et à Marseille au Centre de congrès WTC Marseille Provence.

Encore de l'information: la Ligue contre le cancer explique "les droits des patients" dans un film d'une heure qui vaut pour toutes les personnes hospitalisées.

Pratiquer une activité physique deux heures et demie par semaine joue un rôle essentiel dans la prévention des cancers, en particulier du colon et du sein, estime l'Organisation mondiale de la santé dans .

A savoir: à l'occasion de l'événement organisé par Amélie Mauresmo, directrice de l'Open GDF Suez, qui réunit les meilleures joueuses mondiales à Paris au stade Pierre de Coubertin la semaine prochaine, la joueuse a entrepris d'organiser une soirée caritative au profit de l'institut Curie qui lutte contre le cancer.
Stars de tennis et stars du spectacle se rencontrent sur le court à l'occasion de doubles-exhibitions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.