L'Autorité européenne de sécurité des aliments recommande la mise en place de doses journalières maximales de caféine

La consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour – soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes – peut être nocive pour la santé, souligne l'agence, mercredi 27 mai.

Quand se faire un café est source de nuisance sonore...
Quand se faire un café est source de nuisance sonore... (747647 / FLICKR RF / GETTY IMAGES)

C'est une première dans l'Union européenne. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) recommande, mercredi 27 mai, que soient fixées des doses journalières au-delà desquelles l'ingestion de caféine peut être considérée comme à risque, notamment en matière de troubles cardiovasculaires.

L'agence détaille dans cet article (lien en anglais) les conclusions de son enquête. Francetv info en fait le résumé. 

Quelle est la dose maximale préconisée ? 

Selon l'Autorité, la consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour – soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes – peut être nocive pour la santé.

Pour un adulte, la dose journalière sans risque est fixée à 400 mg par jour, alors qu'un expresso en compte de 70 à 100 mg. 

Mais cette dose est ramenée par l'Efsa à 200 mg pour les femmes enceintes, pour éviter des effets sur le fœtus, et à 3 mg par kilo de poids corporel pour les enfants et adolescents.

Faut-il se méfier des autres sources de caféine ?

Certes, "le risque pour la santé n'est pas énorme, mais il existe", a relativisé un porte-parole de l'Autorité. "Le principal message est que les consommateurs doivent prendre en compte les différentes sources de caféine, outre le café", a-t-il ajouté, et notamment chez les enfants et les adolescents. 

Il faut donc également surveiller sa consommation de boissons énergisantes et de sodas de type cola, a ajouté le porte-parole de l'Efsa. 

Qui sont les plus grands buveurs de café en Europe ? 

Dans sept des treize pays étudiés par l'Efsa, une partie de la population adulte consomme plus que la dose de 400 mg.

Le Danemark arrive en tête, avec un taux de 33% d'adultes abusant de caféine, suivi des Pays-Bas (17,6%), de l'Allemagne, (14,6%), de la Finlande (13,4%), de la Belgique (10,4%), de la Suède (9%) et de la France (5,8%).