Indre : la fermeture de la maternité du Blanc "est une vraie connerie", dénonce le député LREM François Jolivet

Très en colère, le député LREM François Jolivet menace de quitter le groupe "En Marche".

François Jolivet menace de quitter En marche après la décision de fermer la maternité du Blanc.
François Jolivet menace de quitter En marche après la décision de fermer la maternité du Blanc. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

"Il y a des conneries qu'on peut faire et je pense que là c'est une vraie connerie", a lancé vendredi 19 octobre sur France Bleu Berry François Jolivet, député LREM de l'Indre, qui menace de quitter le groupe En Marche après la décision du conseil de surveillance de l'hôpital de Châteauroux-Le Blanc de se prononcer en faveur de la fermeture de la maternité du Blanc par 10 voix pour, 4 contre.

"Il y a un gros avantage, c'est que je ne vis pas de politique et je peux très bien aller rejoindre d'autres groupes, c'est ouvert", a-t-il précisé.

Je suis pour l'instant dans la posture, pulsion, après il y a une phase de réflexion, actionFrançois Jolivet, député LREMà France Bleu Berry

"Comme député de La République en marche, je ne suis pas d'accord à 100% avec ce qui s'y fait, a déclaré François Jolivet. Il y a des choses que nous entreprenons, il y a des conneries qu'on peut faire".

"Le député que je suis est un député qui est libre"

"Donc, à ce titre, je peux faire ce que je veux en séance avec Madame [Agnès] Buzyn [ministre de la Santé] qui a un gros dossier qui s'appelle le projet de loi de finances de la sécurité sociale. Je vais sans doute lui demander comment elle entend que ces réformes passent, parce que la méthode qui est utilisée est facteur d'échec de toute la politique qu'elle pourra mener", a prévenu François Jolivet.