Hypothèse d'un troisième confinement : la piste des vacances de février allongées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hypothèse d'un troisième confinement : la piste des vacances de février allongées
France 3
Article rédigé par
F. Mathieux, M. Chevalier, F. Nicotra, F. Daireaux, G. Bensoussan, L. Latour - France 3
France Télévisions

Alors que le troisième confinement semble se profiler de plus en plus clairement, plusieurs scénarios sont à l’étude quant à un éventuel allongement des vacances d’hiver. 

Des vacances d’hiver plus longues que prévues ? Si cette hypothèse pourrait ravir les enfants, elle inquiète franchement les parents. Plusieurs scénarios seraient à l’étude : les trois zones de vacances pourraient fusionner, créant ainsi une période unique de vacances de quatre semaines au lieu de deux (du 6 février au 7 mars). Autre option : prolonger d’une semaine les vacances pour chaque zone. Certains épidémiologistes, quant à eux, réclament la fermeture totale des écoles.

Un protocole sanitaire plus strict

Les vacances seraient-elles moins contaminantes que l’école ? Les professeurs sont sceptiques. Ils réclament avant tout un protocole sanitaire plus strict. Couper les enfants et les adolescents de l’école n’est pas non plus sans risques : les pédiatres soutiennent que le premier confinement a laissé des séquelles. Les consultations pédopsychiatriques sont en très forte hausse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.