Vidéo Elle recycle des savons d'hôtels pour les plus démunis

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Alors que 3 millions de Français n'ont pas les moyens de s'acheter des produits d'hygiène, les hôtels jettent des millions de savons chaque année. Alors Pauline a eu une idée.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que 3 millions de Français n'ont pas les moyens de s'acheter des produits d'hygiène, les hôtels jettent des millions de savons chaque année. Alors Pauline a eu une idée.

"Aujourd'hui environ 51 millions de savons sont jetés chaque année par les hôtels en France. Et à côté de ça, il y a 3 millions de personnes qui n'ont pas les moyens de s'acheter des produits d’hygiène de base en France."

Pendant ce temps-là, à Vaulx-en-Velin, Pauline recycle des savons usagers récoltés dans des hôtels pour les donner aux plus démunis. Un concept unique en France. "Les savons usagers qui viennent des hôtels sont ensuite nettoyés. Ils vont passer entre les mains de chaque travailleur pour pouvoir retirer tous les résidus qui sont autour du savon", explique Pauline. Une fois nettoyés, les savons passent dans un broyeur avant d'être mélangés. Grâce à une machine, le mélange est ensuite retransformé en savons. Les savons sont ensuite distribués à des associations.

Un produit très demandé

Ce jour-là, c'est la première fois que Les restos du coeur en reçoivent. "Depuis la crise sanitaire, c'est vraiment une demande de tous les centres, on a 26 centres sur le Rhône, d'avoir des produits d'hygiène, savons, dentifrices, brosses à dents", explique Anne-Marie, bénévole. Pauline a quitté son agence de communication en 2017 pour créer UNISOAP, une association dont elle est salariée et qui fonctionne grâce à des dons. "J'avais besoin de donner plus de sens à mon travail au bout d'un moment. Et voilà, je suis très heureuse aujourd'hui de pouvoir mettre mes compétences au service d'une association qui a des valeurs que je partage", se réjouit-elle.

Aujourd'hui, elle travaille avec plus de 130 hôtels dans toute la France. En 2 ans, elle a récolté plus de 6 tonnes de savons usagés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.