Consommation : certains Français renoncent à acheter des produits d'hygiène, faute de moyens

Publié Mis à jour
Consommation : certains Français renoncent à acheter des produits d'hygiène, faute de moyens
France 3
Article rédigé par
S. Feydel, L. Campisi, P. Perrier, M. Barrois, F. Bohn, T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

Pour faire des économies, certaines personnes seraient prêtes à sacrifier leur hygiène. Selon une étude, de nombreux Français ont réduit leurs achats de shampooing, dentifrice ou autres crèmes.

Utiliser le moins de couches possible pour son bébé, mais aussi moins de produits d'hygiène corporelle ou moins de produits ménagers pour nettoyer sa maison… De plus en plus de Français doivent aujourd'hui faire ces choix, faute d'argent. "Pour avoir de bons prix, il faut avoir des grands volumes", confie une cliente d'un supermarché. Selon une étude, 4 Français sur 10 ont déjà essayé de réduire leur consommation de produits d'hygiène.

Des femmes renoncent à acheter des protections périodiques

C'est même près de 5 Français sur 10 chez les moins de 35 ans et chez les plus modestes. Parmi les produits auxquels certains renoncent, figurent notamment les crèmes hydratantes, le shampooing ou encore le dentifrice. Autre chiffre inquiétant : 17 % des femmes ont déjà renoncé à s'acheter des protections périodiques, faute de moyens. Ces difficultés pourraient s'accentuer dans les mois qui viennent, à cause de l'inflation, dont le pic est attendu à l'été 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.