Hôpitaux de Paris : accord sur l'organisation du temps de travail

Le conflit entre la direction et les syndicats de l'AP-HP durait depuis plusieurs mois. Ce mardi, ils ont signé un accord sur l'organisation du temps de travail du personnel non-médecin.

(Manifestation devant le ministère de la Santé contre la réforme de l'AP-HP © IP3 PRESS/MAXPPP)

Ils étaient en négociation depuis plus de cinq semaines. La direction de l'Assistance publique - Hopitaux de Paris (AP-HP) et la CFDT ont abouti ce mardi à un accord sur l'organisation et le temps de travail des 75.000 salariés qui ne sont pas médecins. Les agents seront notamment amenés à choisir entre la semaine de 38 heures de travail, assortie de 18 RTT, et des journées de 7h30 qui ouvrent droit à 15 RTT.

Des économies dès janvier

Le but de la réforme, lancée par le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch, est de faire baisser le coût des RTT en réorganisant le temps de travail dans les différents services. Cette nouvelle organisation entrera en vigueur en janvier. L'AP-HP est en effet contrainte de faire des économies. Elle doit réduire son budget de trois millards d'euros d'ici 2017, dont 860 millions d'euros sur la masse salariale.

Les deux syndicats majoritaires dans le groupe hospitalier, la CGT et Sud-Santé, y sont toujours opposés. Ils refusent la remise à plat des accords sur les 35 heures.