VIDEO. Grève aux urgences : "L'hôpital public est en situation de grande tension", regrette le député LFI Alexis Corbière

Le député La France insoumise était l'invité de franceinfo vendredi matin. 

FRANCEINFO

"L'hôpital public est en situation de grande tension, de dégradations des conditions de travail", a déclaré sur franceinfo vendredi 7 juin  Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis. Le porte-parole de LFI réagissait alors que les services des urgences sont en grève depuis trois mois.

"Des choix politiques ont été faits" 

"L'accueil des patients est dégradé, il est indigne. Les gens qui se mettent en grève sont des gens qui ne le font pas pour eux mais pour qu'on puisse avoir un hôpital de qualité, a poursuivi le député de Seine-Saint-Denis. Les hôpitaux manquent de moyens. C'est un problème de fond", a insisté Alexis Corbière.

Selon lui, "des choix politiques ont été faits, de faire notamment des réductions". D'après Alexis Corbière, "les personnels n'en peuvent plus. Les cas de burn out n'ont jamais été aussi importants". Selon lui le personnel hospitalier est "attaché à son métier, ils donnent leur vie pour les patients et une certaine haute idée du service public. Si la réponse c'est fermez-là on vous envoie la police, c'est préoccupant. Il y a une pratique autoritaire des choses" a-t-il jugé après que des préfets ont utilisé le droit de réquisitionner les personnels de santé pour assurer la continuité des soins dans les hôpitaux.

Alexis Corbière, député LFI, invité de franceinfo vendredi 7 juin. 
Alexis Corbière, député LFI, invité de franceinfo vendredi 7 juin.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)