Info franceinfo Transferts de malades du Covid-19 en Île-de-France : les départs de TGV médicalisés reportés au moins de quelques jours

Les transferts de patients atteints par le Covid-19 en Île-de-France, qui étaient prévus cette semaine en TGV, sont reportés d'au moins quelques jours faute de patients correspondant aux bons critères, a appris franceinfo ce mardi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un TGV médicalisé en provenance de Paris transfère sept patients Covid-19 vers le centre hospitalier de Quimper, en avril 2020. (QUEMENER YVES-MARIE / MAXPPP)

Les départs de TGV médicalisés prévus cette semaine pour transférer des malades atteints du Covid-19 en Île-de-France vers des hôpitaux dans d'autres régions sont reportés in extremis faute d'un nombre suffisant de patients, a appris franceinfo mardi 16 mars de sources concordantes.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, l'avait pourtant annoncé et la SNCF se tenait prête à faire circuler un premier train dès ce jeudi 18 mars. Il devait partir de la gare de Paris-Austerlitz avec une vingtaine de patients à bord en direction du CHU de Limoges. Le but était de désengorger les services de réanimation en Île-de-France qui sont sous tension depuis maintenant plusieurs semaines face à l'afflux de malades du Covid-19. Un deuxième TGV était prévu dans la foulée, dimanche.

Le Samu, la Croix Rouge et la Protection civile avaient été sollicités pour l'opération, mais le nombre de patients se révèle pour l'instant insuffisant. Les transferts ne peuvent concerner que des malades "de gravité intermédiaire", donc transportables et dont les familles ont donné leur accord. Ces transferts sont reportés au moins de quelques jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.