Cet article date de plus de deux ans.

Santé : un hôpital public du Maine-et-Loire bientôt privatisé ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé : un hôpital public de Maine-et-Loire bientôt privatisé ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Et si les hôpitaux publics en difficultés étaient privatisés ? À Longué-Jumelles (Maine-et-Loire), un hôpital public lourdement endetté pourrait être racheté par un groupe privé qui gère des Ehpad. Une première. Que deviendraient alors les fonctionnaires qui y sont employés ?

Derrière sa façade moderne, récemment rénovée, l'hôpital de Longué-Jumelles, dans le Maine-et-Loire, est en grandes difficultés financières. En 2018, la Cour des comptes pointait dans un rapport une situation inquiétante et une durée de désendettement s'étalant sur 117 ans. Un groupe privé s'est dit intéressé par le rachat. L'hôpital public pourrait donc être privatisé. Cette perspective inquiète les 80 fonctionnaires qui y travaillent.   

Faut-il craindre une hausse des tarifs ? 

Le groupe privé s'engage à reprendre les équipes, quel que soit leur statut. Il propose d'investir 18,5 millions d'euros pour reprendre l'activité. Le maire de la commune est favorable à une privatisation de l'hôpital. Ce serait une première pour un hôpital public, mais plusieurs Ehpad ont déjà été privatisés ou sont en passe de l'être, avec souvent une hausse des tarifs à la clé. Certains redoutent le même phénomène à l'hôpital. À Longué-Jumelles, une offre de reprise publique est aussi à l'étude. L'Agence régionale de santé doit désigner un repreneur pour l'hôpital d'ici la fin du mois d'octobre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.