Santé : les hôpitaux de proximité comme remède

Mercredi 13 février, Agnès Buzyn dévoilera son projet de loi pour favoriser l'accès aux soins partout en France. La ministre de la Santé veut faire la part belle aux hôpitaux de proximité.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En Haute-Saône, à Lure, l'équipe du service d'urgence doit transférer les patients les plus graves dans des établissements voisins. Depuis 2003, cette ville de 8 000 habitants n'a plus de service d'urgence, mais un centre de soins non programmés, ouvert de 8 heures à minuit, 7 jours sur 7. Les habitants de Lure sont ravis de cet accueil de proximité et l'unité reçoit autour de 10 000 patients par an.

500 à 600 établissements labellisés

Comme beaucoup d'autres communes, Lure a vu évoluer son hôpital depuis la fin des années 1990. La maternité et les urgences ont fermé malgré des manifestations. Néanmoins, les patients peuvent recevoir des soins quotidiens, après des opérations réalisées ailleurs par exemple. Le site de Lure devrait être l'un des premiers étiquetés "hôpitaux de proximité". Le gouvernement espère labelliser 500 à 600 établissements sur l'ensemble du territoire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du service des urgences de l\'hôpital de Dunkerque, le 7 décembre 2005. (Photo d\'illustration)
L'entrée du service des urgences de l'hôpital de Dunkerque, le 7 décembre 2005. (Photo d'illustration) (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)