Santé : comment peuvent être utilisées nos cellules souches ?

Le service de chirurgie cardiovasculaire de l'hôpital Pompidou à Paris est dirigé par le professeur Philippe Menasché, pionnier de la thérapie cellulaire. Une méthode qui exploite les cellules souches.

France 3

Les équipes du service de chirurgie cardiovasculaire de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris auraient accueilli l'ancien champion de Formule 1 Michael Schumacher lundi 9 septembre. Les équipes du Pr Menasché travaillent à base de cellules souches. "Ce sont des cellules qui sont dites pluripotentes, c'est-à-dire qu'elles peuvent se différencier en n'importe quel type de cellule. Ces cellules souches peuvent devenir des cellules nerveuses ou de la fibre musculaire. Elles peuvent même fabriquer des parois osseuses. Enfin, elles peuvent aussi faire des fibres cardiaques", détaille le journaliste de France 2 Jean-Christophe Batteria. Des facultés utilisées par les équipes du Pr Menasché pour traiter des patients dont le cœur a été endommagé.

Une alternative thérapeutique

"C'est sans rejet, car ce sont des cellules qui viennent de nos organismes contrairement à nos cellules embryonnaires qui posent de gros problèmes de rejet et d’éthique. Ces cellules souches une fois différenciées produisent, et c'est une découverte du Pr Menasché, des vésicules aux vertus anti-inflammatoires qui peuvent être bénéfiques à tout l'organisme. Cette découverte est une piste thérapeutique très intéressante", conclut Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un biologiste travaille sur des cellules souches dans un laboratoire de la faculté de médecine de la Timone, le 6 avril 2006 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Un biologiste travaille sur des cellules souches dans un laboratoire de la faculté de médecine de la Timone, le 6 avril 2006 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)