Santé : comment gérer les nourrissons qui naissent prématurés ?

Chaque jour, en France, 165 bébés naissent prématurés. Ils sont de plus en plus nombreux. Alors à l'occasion de la journée mondiale de la prématurité, comment mieux les prendre en charge ?

France 3

Championne du monde de judo. Combattre, Clarisse Agbegnenou a sur le faire dès les premiers instants de sa vie. Née deux mois avant terme avec un rein qui ne fonctionne pas, une opération la plonge plusieurs jours dans le coma. "On a voulu me débrancher et un beau jour je me suis réveillée", explique la judoka. Aujourd'hui, sur les tatamis, elle est invincible. Pour elle, c'est cette naissance prématurée qui lui a donné sa force. 

Une vigilance de tous les instants

Archibald est aussi un battant. Il est né fin août avec trois mois d'avance, sa mère a dû accoucher en urgence. Il ne pesait alors que 730 grammes. Après deux mois passés en réanimation, Archibald grandit désormais dans un service de néonatalogie. Toujours sous assistance respiratoire, il nécessite une attention très particulière de la part du corps médical, mais aussi de ses parents, qui le soutiennent dans son combat. Depuis la naissance d'Archibald, sa maman passe toutes ses journées à l'hôpital. Son papa jongle avec les contraintes professionnelles. "On sait que la présence parentale améliore le développement de l'enfant, sa stabilité pendant l'hospitalisation, sur toutes ses fonctions et dans son développement neurologique", précise le docteur Angélique Tasseau, pédiatre du service néonatalogie du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph. Aujourd'hui, Archibald se porte bien, mais la bataille n'est pas terminée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant prématuré soigné à Marseille, en janvier 2005. (Photo d\'illustration)
Un enfant prématuré soigné à Marseille, en janvier 2005. (Photo d'illustration) (GERARD JULIEN / AFP)