Rennes : une patiente meurt sur un brancard dans un service des urgences saturé

La direction du CHU explique à "Ouest-France" que les urgences étaient surchargées.

Une personne est transportée aux urgences du CHU Pontchaillou de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 10 mai 2006.
Une personne est transportée aux urgences du CHU Pontchaillou de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 10 mai 2006. (PLATRIEZ / BSIP / AFP)

Elle avait été admise pour des douleurs abdominales. Une femme de 60 ans est morte, lundi 12 mars, alors qu'elle attendait depuis une heure d'être vue par un médecin aux urgences du CHU Pontchaillou de Rennes (Ille-et-Vilaine), raconte Ouest-France. Des pompiers sur place ont remarqué qu'elle ne respirait plus, selon un témoin cité par le journal. "Ils ont prévenu immédiatement le personnel de l'hôpital. Tout s'est passé très vite ensuite", décrit-il.

Un service saturé

Le service était saturé, lundi. La direction du CHU explique que "près de 100 patients" étaient présents à ce moment-là, "dont 70 admis les cinq heures précédentes". "Le service, dont l'effectif était au complet, devait également faire face à plusieurs urgences vitales nécessitant une prise en charge immédiate", ajoute 20 Minutes.

Le lendemain, mardi 13 mars, le service a reçu la famille de la victime. Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail devrait également, d'après Ouest-France, se réunir mercredi 14 mars.