Lyon : oubliée dans une salle de la maternité, elle accouche seule

Une jeune femme a été contrainte d'accoucher seule le 7 juin dernier dans une maternité de Lyon. Malgré ses cris, aucun personnel soignant n'est venu à son chevet.

FRANCE 3

Coline et son bébé se portent bien, mais l'histoire de la petite Lou a bien mal démarré. Le 7 juin dernier, la jeune femme entre à l'hôpital Saint Joseph-Saint Luc de Lyon (Rhône) pour accoucher. Il est 5h30 du matin, les contractions sont là. Elle est emmenée en salle d'accouchement où on lui promet l'arrivée d'un anesthésiste pour la péridurale. Il ne viendra pas et aucun personnel soignant ne s'occupera d'elle.

Une enquête interne

Malgré ses cris et ses appels, personne ne viendra. Lou vient au monde dans ces conditions. Coline hurle que son bébé est né, mais aucune sage-femme, aucun médecin, n'entend sa détresse. "Au bout de cinq minutes, je suis sortie avec elle dans le couloir. Et à ce moment-là, branle-bas de combat", raconte la jeune mère. La direction de l'hôpital a diligenté une enquête interne pour identifier les dysfonctionnements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l\'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d\'illustration)
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)